Camille Paquet

D’où venez-vous ?
Je viens de Davayé, mes parents sont vignerons depuis les années 80 sur Davayé. Je suis né à Mâcon. Bref, un pur produit de Saône-et-Loire.

Pourquoi ce métier ? Quel est votre parcours ?
J’ai fait mes études au Lycée viticole de Beaune, après je suis parti vivre un an en Australie où je travaillais aussi dans un domaine. Quand je suis revenu, j’ai repris le domaine de mes parents et j’ai aussi repris un petit domaine à Solutré qui appartenait à Philippe Desroches.
Enfant je voulais plutôt faire des choses dans le sport. A la fin de la 3ème je suis finalement parti en filière professionnelle dans le vin. J’y ai rencontré plein de gens sympas, des gens passionnés, et je suis moi-même devenu passionné.
Mon goût pour la gastronomie, ça c’est depuis tout petit ! Mes parents sont fans de grande et de bonne gastronomie. Dès qu’on avait réussi un examen ils nous emmenaient dans un 3 étoiles pour fêter ça, c’était assez fréquent aussi qu’on aille dans les petits restaurants du coin. On a toujours aimé bien manger.

Pourquoi ici ?
Au départ on invitait nos clients du Domaine sur la parcelle de Philippe Desroches, parce qu’elle présente un point de vue incroyable et privilégié sur la Roche de Solutré. Je faisais un barbecue, esprit « bonne franquette ». Avec mon frère on aimait beaucoup aller manger à Ma table en vigne, chez Gilles et Laurence, et l’idée de rassembler les deux est partie de là. Proposer une prestation de restauration professionnelle sur notre parcelle. Les gens peuvent même boire le vin de la parcelle où ils sont en train de manger !

Votre endroit préféré sur le Grand Site ?
Pour moi l’endroit le plus beau c’est La Grange du Bois. Quand on a le panorama des deux roches en face, c’est le plus bel endroit du mâconnais. L’hiver, quand il y a de la brume dans la vallée, on voit depuis là les deux sommets des roches sortent du brouillard, et là c’est une vue imbattable !

Votre meilleur souvenir sur le Grand Site ?
Avec des potes, quand on montait l’été le samedi soir boire l’apéro en haut de la Roche de Solutré, c’était assez cool.