Séverine Opsomer

D’où venez-vous ?
Je suis originaire de Franche-Comté, Luxeuil-les-Bains. Ma famille est originaire de là-bas depuis toujours. J’ai fait mes études à Paris. J’y ai travaillé ensuite. Je bossais à l’international dans la gestion de l’environnement pour un grand groupe français. Ce qui m’a amené à voyager beaucoup. J’avais une volonté très forte de vivre dans un village, et en 2005 toute la famille a emménagé en Bourgogne, voilà pourquoi je suis arrivée sur le Grand Site.

Pourquoi ce métier ? Quel est votre parcours ?
Le fait d’avoir beaucoup bougé et d’avoir rencontré pas mal de gens en Europe m’a donné envie d’aider à contribuer à un autre regard des gens dans l’environnement. C’est un milieu plein d’idées reçues, les gens voient ça comme quelque chose de culpabilisant, contraignant, et moi pas du tout. J’avais envie de faire quelque chose de pratique, d’utile et d’illustré.
Aujourd’hui je suis contactée régulièrement par des espaces en France qui veulent faire la même chose ! Ouvrir un gîte, animer du coworking, ou des séminaires au vert.

Pourquoi ici ?
J’ai eu un coup de cœur pour le lieu et les bâtiments à réhabiliter, c’est devenu « la Roche bleue » à la Roche Vineuse. Avant c’était une maison années 60. C’était un commerce, une grosse maisons et des dépendances. C’était beaucoup trop grand pour ce que je voulais en faire, mais j’ai craqué et je l’ai acheté quand même.
7 ans après, j’ai réussi à en faire ce que je voulais : un lieu d’échange réunissant des touristes, des professionnels, des familles, des personnes handicapées, des personnes sensibles à l’écologie, etc. Tout le monde autour de moi échange beaucoup, chacun peut être utile dans le travail de l’autre, je le vois surtout dans l’espace de coworking, les ateliers et les animations. Et je me lève tous les matins avec un grand sourire !

Votre endroit préféré sur le Grand Site ?
Très classiquement, je conseille systématiquement de monter au sommet de la Roche de Solutré, pour son panorama exceptionnel.
A titre perso, j’aime bien déguster un verre ici, à la Maison du Grand Site, à l’ombre du marronnier, c’est très sympa.

Votre meilleur souvenir sur le Grand Site ?
Je participe aux cours d’œnologie organisés par le Grand Site, c’est simple et très agréable !
Au niveau pro, j’ai fait la balade de la Roche avec un public de professionnels asiatiques, qui sont des ultra-citadins et qui ne marchent pas du tout, et ici pour eux c’était l’Himalaya ! Il a fallu s’arrêter de nombreuses fois ! Une fois arrivés là-haut, ils en ont eu « plein la vue » et étaient ravis d’avoir fait cet effort, ils ont trouvé ça vraiment très beau et exceptionnel.