René Jantzen

D’où venez-vous ?

Je suis originaire de Mâcon.

Pourquoi ce métier ? Quel est votre parcours ?

Avant d’être professeur de lettres à Mâcon j’ai été professeur d’éducation physique pendant des années au lycée de Davayé. Ce qui fait que je suis l’homme au monde qui est monté le plus souvent sur la Roche de Solutré (rires). J’y allais souvent quand on faisait du cross avec les jeunes gens. Je suis monté au moins 2000 fois. Je connais bien les moindres détails.
Depuis 3 ans on a décidé de faire un gîte à cet endroit. On avait en effet une chambre d’hôte dont je n’ai pas pu me servir comme il faut, mon épouse étant décédée. Il y a des tas de choses qu’un homme seul ne peut pas faire.

Pourquoi ici ?

J’ai épousé une prisséenne, c’est pourquoi je suis au château de Mouhy à Prissé. Je suis au château de Mouhy depuis une quarantaine d’années.

Votre endroit préféré sur le Grand Site ?

De temps en temps j’emmène les gens se promener sur cette fameuse route du col de Vergisson puis par l’ancienne carrière et avec l’arrivée face à la Roche, c’est un enchantement surtout avec un léger vent du midi comme ça on voit le Mont Blanc. Je redescends sur Chasselas pour montrer aux gens d’où vient l’appellation Chasselas et puis je reviens par Fuissé où on aperçoit les 2 Roches l’une derrière l’autre. C’est l’endroit le plus joli pour voir les Roches.

Votre meilleur souvenir sur le Grand Site ?

Ce que j’aime c’est ces moments-là, recevoir des gens intéressés par ce qu’il se passe dans la région, et leur faire découvrir les lieux.